20x20-Vers le Vert   ......   Cela fait un peu RER, mais c'est le nom que j'ai trouvé pour qualifier le duo que nous formons  ma copine Irène et moi dans notre travail en commun .

Irène peint des toiles abstraites et je fais (aussi) des photos. À ses peintures, j’essaye d’associer la photo juste.

Depuis 5 ans maintenant, nous affinons le concept au fil d'expositions communes. Le texte ci-dessous a été écrit pour l'une de ces expositions.

 

OBJECTIF/PEINTURE

Dans «  Ce que l’Image nous dit »,  Ernst Gombrich déclare à Didier Eribon : «  l’œil innocent n’existe pas, il n’est pas possible d’oublier…... Dans la vision instantanée, le rôle de l’estimation est vital, notre imagination transforme ce que nous voyons ».

Nous projetons l’arrière-plan que nous portons en nous sur l’image plate présentée.

Et Ernst Gombrich répète : «  Sans doute ne voyons-nous pas la lune maintenant comme il y a trente ans ».

Cette exposition est une conversation entre deux artistes et deux médium. La peinture et la photographie. A partir des toiles d’Irène, Valérie choisit, adapte, transforme ses photos pour apporter par son interprétation une autre lecture des peintures. Le spectateur  transformera, à son tour, ce que nous avons donné à voir.